Error(s) found: '2'

+ Unable to change databases. Unknown database 'iaennew'.
+ Unable to perform the query SELECT * FROM keywords_description WHERE (language_id = ''). No database selected.
TEXT_VISIBLE_PAGES 236-255 TEXT_OF 290
TEXT_PREVIOUS_20
TEXT_CURRENT_PAGE
TEXT_NEXT_20
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/236.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

mortes! On s'est dit: "Elle doit porter le malheur, celle-là, qu'elle aille donc se perdre, qu'elle disparaisse d'ici!" Plus loin, il y avait une autre maison, elle s'y est rendue. "Je ne reste pas chez vous", a dit la petite fille, sinon vos bêtes mourront", mais elle a fini par accepter leur offre. Le matin, à leur réveil, ils ont trouvé toutes les bêtes mortes! Après cela, plus personne ne voulait de la petite fille. Le troisième jour, une veuve eut pitié de l'enfant qui pleurait. Elle l'appelle. L'enfant ne voulait pas venir. Elle insiste, la petite fille finit par accepter son invitation; le lendemain toutes les bêtes de la veuve sont mortes, mais elle ne chasse pas l'enfant, elle la garde avec elle. Quelques jours plus tard elle lui dit: - "Je ferai cuire pour toi quelques gâteaux et des brioches, que tu apporteras à ta Moira (ton destin) dans ce panier. Tu iras loin du village, devant le grand château, tu attendras devant la porte en criant et en répétant: "Oh, sort des sorts, et le sort qui m'appartient! Oh, jour des jours et le jour qui m'appartient!" Les Moires te chasseront, mais toi tu insisteras; tu resteras là-bas, le temps qu'elles aient pris ton panier et qu'elles aient mis ta part de chance dedans".

Le soir la petite fille se rend au château avec son petit panier. Elle se met devant la porte et crie à plusieurs reprises: -"Oh, sort des sorts et le sort qui m'appartient! Oh, jour des jours et le jour qui m'appartient! Oh, sort..." Mais le Moires, pour toute réponse, l'insultent. Le soir, elles en ont assez. Elles prennent les gâteaux de son panier et le lui rendent rempli de crottes. La petite fille retourne chez sa tante et lui dit: "Regardez-moi ça, ma tante, ce qu'elles m'ont mis là-dedans!" Le lendemain matin la veuve lui remplit une fois de plus son panier de gâteaux et l'envoie crier devant la porte des Moires. Cette fois encore elles lui rendent son panier rempli de crottes. La troisième fois Despini trouve la Moira qui filait la soie. Celle-ci prend les gâteaux et remplit le panier d'une poignée de soie. Despini rentre chez sa tante avec la soie; celle-ci lui conseille de la cacher.

Un jour, il y eut un mariage. Sa tante lui donna de beaux habits et elles y allèrent. C'était alors la coutume d'attacher les couronnes avec un fil de soie; mais on ne pouvait en trouver. La tante dit: "Despini a quelques fils à la maison, qu'elle aille vous les chercher et vous la récompenserez." Elle s'en fut chercher la soie; on interrogea le marié: "Que doit-on lui donner?" Le marié leur dit: "Mettez la soie sur la balance et donnez-lui son poids en or." On met la soie d'un côté et l'or de l'autre. Et on met de l'or, on met: la soie pèse toujours plus lourd. On apporte une énorme balance et la soie pèse toujours plus lourd que l'or. Alors le marié tombe dans une grande réflexion; il monte aussitôt lui même sur la balance. Alors, le plateau où se trouvait la soie se soulève. Les deux côtés sont en équilibre. Le marié quitte la mariée et épouse Despini, qui devient ainsi sa femme. Un jour, alors qu'ils festoyaient, son père passe par là; il l'aperçoit à la fenêtre et s'arrête pour la regarder,

TEXT_PAGE_SHORT236
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/237.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

tellement elle ressemblait à sa fille. Les serviteurs sont sortis pour lui demander: "Qui est-ce que tu attends là?" Il dit: "J'ai vu là-bas une jeune femme qui ressemble à ma fille perdue; un jour en effet, je l'ai envoyée avec mon apprenti dans la forêt, couper du bois et il est rentré tout seul; il l'a perdue." On le fit entrer dans la maison, ils se sont reconnus et ils ont recommencé les fêtes, la cérémonie du mariage et les festins. Mais moi je n'y étais pas, ni vous non plus, pour y croire.

Version provenant de Livissi (Asie Mineure), in Contes de Livissi et de Makri (en grec), de C Mousséou-Boulloukou, KMS, Athènes, 1976, pp. 84-87.

TEXT_PAGE_SHORT237
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/238.gif&w=600&h=91526. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

I. L'héroïne malchanceuse est chassée

a: Un roi; al: et une reine; a2: un riche; a3: une mère; a4: a (ont) trois filles; a5: et s'inquiètent parce qu'ils n'arrivent pas à les marier; a6: aucune de ses affaires ne va bien.

b: Une mendiante; bl: une sorcière; b2: une vieille femme; b3: un magicien; b4: un gueux; b5: autre; b6: dit qu'une des filles est malchanceuse et gâche la fortune des autres aussi; b7: on les surveille quand elles dorment la nuit pour découvrir la malchanceuse; b8: la malchanceuse dort; b9: les mains entre les jambes; b10: les bras croisés; b11: les bras étendus en couvrant les autres; b12: se lève la nuit et éteint les grands cierges des autres; b13: ses bras et ses jambes dépassent des bords du lit; b14: c'est la plus jeune; b15: l'aînée.

c: Le père/roi; c1: chasse la malchanceuse; c2: l'emmène avec lui et la laisse dans la brousse; c3: en lui donnant de l'argent; c4: elle s'en va toute seule; c5: pour chercher sa Fortune; c6: ses soeurs se marient tout de suite.

IL Les aventures de l'héroïne - la rencontre avec la Fortune

a: La Fortune persécute l'héroïne partout où elle va; al: passer la nuit; a2: ou trouver du travail; a3: dans la taverne elle vide tout le vin; a4: chez l'huilier elle vide l'huile; a5: chez la vieille femme elle brûle ses habits de fête; a6: chez le potier elle casse les pots; a7: chez le marchand elle met le feu; a8: chez les bergers elle égorge les troupeaux; a9: et pose le couteau ensanglanté sous le chevet de la princesse.

b: L'héroïne arrive finalement à s'abriter; bl: dans le palais (où tout est en or); b2: d'une reine; b3: d'une vilaine; b4: Négresse; b5: ogresse; b6: marchande; b7: d'une bergère; b8: chez une vieille femme; b9: qui sympathise avec elle; b10: même quand l'héroïne lui crache au visage en disant "puisque tout est en or ici, j'ai craché sur l'endroit le plus sale"; b11: la dame comprend que c'est la Fortune qui l'a fait cracher; b12: l'héroïne rencontre toutes les Fortunes rassemblées au bord de la rivière.

c: Suivant le conseil de sa protectrice, l'héroïne; c1: part à la recherche de sa Fortune; c2: sur le sommet de la montagne; c3: dans une tente verte

TEXT_PAGE_SHORT238
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/239.gif&w=600&h=91526. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

où elle joue pendant toute la journée et où elle la persécute la nuit; c4: aux deux montagnes qui se referment; c5: sur un trône d'or; c6: dans un château (avec la Fortune de sa protectrice).

d: Elle trouve sa Fortune; dl: et lui offre suivant les conseils de sa protectrice; d2: du pain; d3: un plateau de gâteaux; d4: des tourtes; d5: l'une pétrie avec de l'eau et du sel (pour la Fortune de sa maîtresse), d6: l'autre avec des œufs et du beurre, savoureuse; d7: et commence à la frapper sans pitié; d8: lui monte sur le cou et la menace de l'étrangler; d9: la traîne par les cheveux où se trouve sa force; d10: la Fortune est obligée de lui donner; dll: la pelote de fil de fer; d!2: la pelote de soie dorée; d!3: qu'elle cachait dans sa bouche sous sa langue; d!4: dans sa poche, dans son corsage; d!5: dans un placard, dans une cantine; d!6: de la soie rouge qu'elle filait.

III. La Fortune change; l'héroïne se marie

a: L'héroïne tenant la pelote; al: rentre chez sa protectrice; a2: va en ville et se met au service d'une vieille femme.

b: II y a les noces du prince et on cherche partout du fil d'or pour terminer la robe de la mariée; bl: l'héroïne donne sa pelote (qui est la seule convenable) sous la condition de la peser et de lui donner son équivalent en pièces d'or; b2: la balance s'équilibre seulement quand le prince y monte; b3: le prince quitte sa fiancée et épouse l'héroïne.

c: La princesse va voir son père et lui arrache le noyer qui avait poussé dans son oreille du fait de sa malédiction; c1: son père y passe, la reconnaît et ils sont tous joyeux.

TEXT_PAGE_SHORT239
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/240.gif&w=600&h=91526. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

LISTE DES VERSIONS

THRACE

1. KEEL 186, 217-227, 25, Hatziargyrio, Kessani, (version identique à la version de Laografia 15, 1953, 20-22, "La pauvre princesse". I: a, a4, a6, b1, b6, b7, b8, b9, b15, c, c2. II: a, a1, a3, a4, a5, b, b1, b3, b5, b9, b10, bll (et il ne la mange pas), c, c1, c2, d7, d10, d11, d!3. III: a, a2, b, b1, b2, b3, c.

2. Thrakika, 17, 1942, 149 (version identique à celle de Laografïa 15, 1953, 22, Heraclée, sans titre. I: a, a4, a6, b1, b6, b7, b8, b9, b15, c, c2. II: a, a3, b, bl (elle travaille chez eux comme servante et, depuis, tout va mal), b2, b9, c. Elle fait plusieurs pains et la reine invite les Fortunes à manger; d10, dll. III: a, al (elle reste), b, b1, b3.

ILES DE LA MER EGEE

a. Mer Egée Est

3. Folklore X, 1899, 498, le même chez Cosquin, Contes indiens, 128, le même dans Laogr. 15, 1953, 22-23, Lesbos, sans titre. I: a, a4, a6, b1, b6, b7, b8, b9, b15, c, c2. IL b, b1, b5, b9, c, c1, d, d1, d3, d10, dll. III: L'héroïne épouse le fils de l'ogresse et tout va bien, jusqu'au moment où la Fortune vole la pelote de laine. Son mari arrive à convaincre sa Fortune à lui de réclamer la pelote à la Fortune de sa femme. Ils s'en vont pour qu'elle n'ait pas la possibilité de la reprendre.

b. Dodécanèse

4. Kritikos, le même dans Laografia 15, 1953, 26-27, Patmos, "La bergère". I: a, a4, b1, b6, b7, b8, b14, c4. II: b, b7, b9, c, cl (ils y vont ensemble), d, dl (la bergère), d4, d5, d6. On lui donne d'abord la mauvaise galette et ensuite la bonne; d10, d!6. III: a, a1, b, b1, b2, b3.

c. Crète

5. Lioudaki, 66-74, le même dans Laografia 15, 1953, 28-29, lérapétra, "La princesse malchanceuse". I: a, a4, a5, b4, b6, c, cl. II: a, a8, a9, b, b8, b9, c, cl (elle est paresseuse; les Fortunes de tous les autres travaillent, alors que la sienne joue au ballon avec une pomme d'or), d (les autres), dl (elle donne à toutes des gâteaux, mais sa Fortune ne

TEXT_PAGE_SHORT240
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/241.gif&w=600&h=91526. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

se lève pas pour prendre le sien), dlû, d!2. III: a, a2, b, b1, b2, b3. 6. Parnassos, 8, 1884, 714, le même dans Laografîa 15, 1953, 27-28, "La Rosé". I: a2, a4, a5, b, b6, b7, b8, b12, b15 (la Rosé est la meilleure fille), c, c2. II: a, a1, a8, a9, b12, d, d7, d10, d11, d!4. III: a, a2, b, b1, b2, b3. L'épisode de la bru malchanceuse se poursuit. Elle rentre chez sa mère, ils la reconnaissent et meurent tous ensemble.

d. Cyclades

7. KEEL 1387, 465-472, Adamantiou, le même dans Laogr. 15, 1953, 23-24, Tinos, "La malchanceuse". I: a, a4, a5, b3, b6, b14, c4 (habillée comme une religieuse), c6. II: a, a1, a3, a7, b, b3, b6, b9, b10, b11, c, c1, c4, d, d1, d4, d5, d6, d8, d10, dll. III: a, a2, b, b1, b2, b3.

8. KEEL 1388, 83-110, 8, Adamantiou, le même dans Laografîa 1, 1953, 24-25, Tinos, "La Fortune". I: a, a4, a5, b1, b6, b7, b8, b11, b15, c4, c5. II: a, a1, a3, a7, b, b1, b3, b9, b10, b11, b12 (les trois Moires de sa protectrice, qui enfournent), c (des Moires), c1, c6, d, d1, d4 (de la perdrix rôtie et du vin), d9, d10, d11, d!4. III: a, a2, b, b1, b2, b3.

9. Tarsouli, 1925, 142-147, le même dans Laogr. 15, 1953, 26, Tinos, "L'Infortunée". I: Un vieux a trois filles et le prince veut épouser la cadette, mais chaque fois qu'on lui fait essayer une robe, on se trompe; b5 (le prince), b6, b7, b8, b13, b14, c, cl. II: a, a1, a3, a6, b, b1, b3, b4, b9, b10, b11, c, c1, c2, c6, d, d1, d4, d5, d6, d9, d10, d11, d!5. III: a, a1, b, b1, b2, b3.

ILES IONIENNES

10. LF 141, 1-2, Kefallinia (Céphallonie), "La mère et ses trois filles". I: a3, a4, a5. Il remarque qu'elles dorment dans des positions différentes; b1, b6 (celle qui a les mains sur la tête deviendra reine, celle qui a les mains aux hanches vivra bien et la troisième, qui a ses mains entre les cuisses, doit partir trouver son destin), c4, c5. II: c (de la sorcière), d, d10 (sans violence), dll. III: Du peloton sortent: une robe d'or, un miroir, un prince, une calèche. Ils vont chez le père du prince qui ne reconnaît pas son fils et les tue tous les deux.

11. LF 1213, 18-22, Valsamata, Kefallinia (Céphallonie), sans titre. Seule l'introduction appartient au AT *735E. I: a, a4, a5, b (une gitane), b6, b7, b8, b9, b15. Le père jette sa fille dans la mer, dans une arche

TEXT_PAGE_SHORT241
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/242.gif&w=600&h=91526. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

d'or. Se poursuit par le AT 510B; l'arche se trouve chez le prince; l'héroïne sort le soir, mange, etc.

PELOPONNESE

12. LF 588, 2-4, Léchaina, Ilia (Elide). "La princesse malchanceuse". I: a, a1, a4, a5, b, b6, b7, b8, b10, c, c1, c3. II: a, a1, a8 (elle paie les dégâts); se poursuit par le AT 883C. Elle épouse un marchand de cochons, fait trois enfants: elle appelle le premier "comment j'étais", le second, "comment je suis", le troisième "comment il veut que je devienne". Son père la reconnaît.

ASIE MINEURE

13. Mousseou-Bouilloukou, 10, 84-87, Livissi-Makri, "Despini". I: Un père a huit enfants, le dernier, c'est une fille, Despini; a6, b5 (un vieux), b6, b7, b9, c, c2. II: a, a1, a8. Tout le monde la renvoie; b, b8 (une veuve), b9, c, c1, c6, d, d1, d3 (un panier rempli de gâteaux, les Fortunes le lui remplissent de crottes les deux premières fois), d10, d!2. III: a, al. Au village il y a un mariage: on lui demande un fil de soie pour les couronnes; b1, b2 (le marié), b3, cl.

14. LF 1558, 31-34. I: Une fille orpheline, b, b1, b3, b4, b9 (et il la traite comme une soeur), b10, b11, c, c1, d, d1, d4, d5, d6, d10 (il le vole), d!2. iii: a, a1, b, b1, b2, b3.

TEXT_PAGE_SHORT242
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/243.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

NOTICE, v.p. 254

TEXT_PAGE_SHORT243
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/244.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

ΛΕΥΚΗ ΣΕΛΙΔΑ

TEXT_PAGE_SHORT244
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/245.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

CONTE-TYPE AT 737B*

TEXT_PAGE_SHORT245
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/246.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

ΛΕΥΚΗ ΣΕΛΙΔΑ

TEXT_PAGE_SHORT246
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/247.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

CONTE-TYPE AT 737B*

Τυχερός από την τύχη της γυναίκας του (Celui qui profita de la chance de sa femme)

AT: The Lucky Wife 

Résumé

Un homme malchanceux quitte son village (ou on le chasse) pour aller chercher sa Fortune. Il rencontre une personne qui l'assure que sa Fortune ne peut pas changer et qu'il vivrait heureux en se mariant avec une femme laide mais chanceuse sans jamais oublier que tout ce qu'il aurait lui appartiendrait à elle. Il suit ce conseil et il devient riche en effet. Un jour il oublie, se vante de ce que toutes ces richesses sont à lui et voit tout se détruire. Effrayé il admet que tout appartient à sa femme; il est sauvé.

TEXT_PAGE_SHORT247
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/248.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

ELEMENTS DU CONTE

I. Malchance

a: Un garçon est poursuivi par la malchance; al: parce qu'il dort les jambes pliées; a2: son bateau coule; a3: il perd sa Fortune; a4: il est abandonné par son père dans la forêt.

b: II lui est conseillé par; bl: Jésus; b2: St. Nicolas; b3: sa Fortune; b4: les Parques; b5: d'épouser une pauvre femme; b6: une boiteuse; b7: une laide; b8: la 13ème fille du pope; b9: qui a la chance de son côté.

IL Le mariage chanceux

a: Marié à la femme chanceuse, le héros; al: devient riche; a2: trouve un trésor; a3: construit un palais plus beau que celui du roi; a4: ses récoltes sont riches.

b: Lorsqu'il dit qu'il s'agit de ses propres champs, ceux-ci se dessèchent aussitôt; bl: pour réparer le mal il mentionne le nom de sa femme.

TEXT_PAGE_SHORT248
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/249.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

LISTE DES VERSIONS

EPIRE

1. KEEL 1307, (SM 139), 184-193, Zagori, "Le père aux 9 fils". Le début comme le AT *735. I: a, al. Il s'en va; un meunier qui l'engage, subit des dégâts; b, b3 (un vieux), b5, b6, b9. II: a, a1, a4, b, bl.

THESSALIE

2. KEEL 2766, 76-79, Elassona, sans titre. Le début comme le AT 947B*. I: a, b, b4 (le chef des Destins), b5 (la fille du Gitan), b9. II: a, al.

THRACE

3. Lioudaki I, 363-368, "Saint Nicolas". I: a, a2, b, b2, b5, b7, b9. Π: a, ai (en coupant du bois, il trouve des pièces d'or), a3 (sort un Noir et leur donne la clé du trésor).

MACEDOINE

4. KEEL *735D, 5, Verria, "Le vieux et les Fortunes". Le début comme le AT *735D. I: a, b, b5. II: a, a1, a2.

5. KEEL 2959, 473-483, Thymaria, Kozani, "La Fortune". I: a, b, b1, b5, b8. II: a, al.

6. LF 388, 3-6, Monastiri, sans titre. Se poursuit par le AT 947B*. I: a, b b5 (des princes), b9. II: a, a1, a2 (sa femme).

ILES DE LA MER EGEE

a. Mer Egée Est

7. LF 1664, 1-4, Vourliotes, Samos, "Le destin". I: a, a4, b, b3, b5, b8, b9. II: II travaille chez le pope et; a, al (le pope croit que c'est le jeune homme qui est le chanceux).

b. Dodécanèse

8. LF 1270, 11-14, Symi, "La Parque". Se poursuit par le AT 947*. I: a, a3, b, b3, b5 (la fille du meunier, née pendant un jour favorable), b9. II: a, a1, a2.

TEXT_PAGE_SHORT249
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/250.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

9. LF 1300, 1-6, Rodos (Rhodes), "Le Destin et les Parques", se poursuit par le AT 947*. I: a, b, b3, b5 (la fille du meunier, née un jour favorable), b9. II: a, al.

10. Dawkins, 45 Stories, 364-366, Kardaména, Kos, "The man and his luck", se poursuit par le AT *735D. I: a, a3, b, b5 (la fille adoptive de son frère), b9. II: a, a1, a4.

c. Eubée-Sporades du Nord

11. LF 1580, 3-4, Kokinomilia, Istiaia, "Le conte de la Boiteuse". I: a, b, b3, b5, b6, b9. II: a, a1, a4, b (les champs brûlent), bl.

d. Crète

12. LF 887, 5-8, lérapétra, sans titre. Le début comme le AT *947B. I: a, a2, a3, b, b3 (sa Fortune lui dit qu'elle n'a pas pu définir son sort, car, lorsqu'il naquit, elle enfournait son pain), b5, b9. II: a, al.

13. LF 1118, 1-6, "La Pommette", voir la version no 4 du AT 735.

e. Cyclades

14. LF 941, 4-7, Myconos, "La Fortune". Le début comme le AT 947B*. I: a, b, b3, b5 (la fille du cordonnier), b9. Π: a, a1, a4, b, bl.

GRECE CONTINENTALE

15. KEEL *735D, 6, Kéfalovrysso, Etolia, "Les Fortunes et la Teigneuse". I: a, a3, b, b3, b5 (la teigneuse du meunier), b9. ΙΓ: a, a1, a2, a4, b, bl.

16. KEEL 1271, (SM 101), 15-16, Kriékouki, Biotia (Béotie), "Le roi". I: a, a4, b, b3, b5 (la fille du porcher chez qui il travaillera), b9. II: a, a1, a2, a3. Il se réconcilie avec son père.

ASIE MINEURE

17. LF 1558, 34-36, Asie Mineure Occ., sans titre. I: a, b, b3, b5, b9. II: a, a1, a2 (il trouve un Noir, qui donne un trésor à sa femme). Il achète des villes et devient empereur.

NOTICE, v.p. 254

TEXT_PAGE_SHORT250
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/251.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

CONTE-TYPE AT 739* 

TEXT_PAGE_SHORT251
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/252.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

ΛΕΥΚΗ ΣΕΛΙΔΑ

TEXT_PAGE_SHORT252
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/253.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

CONTE-TYPE AT 739* 

Ο άτυχος γιος και ο μάγος πατέρας (Le fils malchanceux et son père magicien)

AT: The Luckless son and his Wizard Father Résumé

Le père magicien qui sait que son fils cadet est malchanceux l'envoie chercher sa Fortune. L'enfant trouve un petit chien sur son chemin et le prend. Il devient chanceux et riche parce que le petit chien est sa propre Fortune. Le père magicien lui conseille d'égorger le petit chien et de le manger, parce qu'il perdra sa Fortune quand le chien sera mort. On l'égorgé et toute la famille en mange, le père, la mère et les enfants. Ils deviennent tous chanceux pour toujours.

LISTE DES VERSIONS

THRACE

1. LF 655, 14, "L'enfant malchanceux".

TEXT_PAGE_SHORT253
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/254.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

NOTICE SUR LES AT 735, 735A, *735E, 737B*, 739*

Aarne-Thompson dans la dernière partie des contes merveilleux, sous le titre "Other Tales of Supernatural", ont introduit certains contes sur le thème de la fortune (luck - fortune). Nous rencontrons des contes sur le même thème dans d'autres parties du catalogue également: dans le chapitre "Supernatural Tasks: 460-462 Questions", le pauvre demande à sa fortune pourquoi il n'a pas de chance et lui pose des questions de la part d'autres malchanceux qu'il a rencontrés sur son chemin; dans le chapitre "Taies of Fate" (types 930-949), on a affaire à des récits sur les prédictions qui révèlent le destin de l'homme comme l'oracle dans l'histoire d'Oedipe (AT 931) ou comme la plus récente version de la tradition orale sur l'histoire de Judas.

Une classification tellement compliquée, et plutôt empirique, des contes de la fortune dans le catalogue international rend l'effort de classer les versions grecques - qui sont déjà assez composées - très difficile.

G. Mégas présente dans son article "Paroles consolantes sur le malheur ou le bonheur et les contes à la recherche de la fortune"1, certaines versions qui ont comme sujet la recherche de la fortune. Il note2: "II s'agit par ailleurs d'une étude globalement intéressante, car ce sont des contes très répandus en Asie et en Europe. Il paraît que la Grèce a servi de pont entre l'Orient et l'Occident. Comme R.M. Dawkins3 l'a déjà souligné, ces contes nous permettent d'entrevoir de manière simple et dépourvue de symbolisme comment le grec fait face aux problèmes qui s'associent à la fortune, à la chance et à la valeur de l'homme."

Mégas présente 17 versions divisées en deux groupes. Au premier groupe appartiennent les contes qui combinent le thème de la marche vers la fortune avec celui des questions posées, c'est-à-dire qu'ils font partie du AT 460B, comme il le signale aussi au début de son article. Les contes du deuxième groupe n'ont qu'un seul thème, celui de la recherche de la fortune. Mégas ne propose pas une classification de ces contes mais ils ne feraient pas partie du AT 460B. C'est plus tard qu'il considéra sans doute qu'ils font partie du AT *735E, où il classe des contes relatifs recueillis dans le cadre du Séminaire Folklorique (LF). Nous présentons dans cet ouvrage 14 versions de ce conte-type. Une des

1. Georges Mégas, "Paroles consolantes sur le malheur ou le bonheur, et les contes à la recherche de la fortune", in Laogr. 15, 1953, 3-43 (en grec).

1, Mégas, op.cit., 5.

3. R.M. Dawkins, "The meaning of folktales", Folk-Lore LXII, 1951, 22. Sur le même sujet voir aussi 45 Stories from thé Dodecanese, du même auteur, Cambridge, 1950, 35, 358-368.

TEXT_PAGE_SHORT254
http://www.iaen.gr/includes/resources/auto-thumbnails.php?img=/home/www.iaen.gr/uploads/book_files/43/gif/255.gif&w=600&h=915 26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

CONTE TYPE AT 739* 255 

filles du roi est malchanceuse et on \£t découvre parce qu'elle dort les mains entre les jambes. Elle empêche aussi la fortune de ses soeurs. On la chasse et après une série d'aventures elle réussit à "prendre sa fortune dans les mains" sous forme d'une pelote d'or, et à épouser un prince.

Mégas4 remarque également que les versions grecques ressemblent beaucoup à celles de Sicile, tandis que M. Meraklis5 considère que la répartition du conte démontre une origine italienne (v. AT *735B sur la liste des versions).

Nous présentons ensuite cinq types de contes sur le thème de la fortune, qui se ressemblent considérablement: AT 735: La fortune du pauvre et du riche.

AT 735A: La méchante fortune transformée en lièvre est capturée avec l'aide du mois de Mars.

AT *735E: La fille malchanceuse et sa fortune. AT 737B*: Le malchanceux qui épouse une femme chanceuse. AT 739*: Le fils malchanceux à qui le père magicien fait manger son chien qui est sa fortune; il devient ainsi chanceux.

Tous ces contes nous fournissent une disposition décisive, dirait-on, envers la fortune, qui est considérée comme la fortune personnelle de chacun. L'homme ne se soumet pas à son sort, il ne le perçoit pas comme irréversible, mais il se met en route à sa recherche, poussé par la colère ou le désespoir. Il la traîne par les cheveux ou la cajole avec des friandises pour l'obliger à changer.

4. Mégas, op. cit., 32-34.

5. M. Meraklis, Remarques sur les contes de Livissi et de Makri recueillis par Calliopi Mousseou-Bouilloukou, éditions du Centre d'Etudes sur l'Asie Mineure, Athènes, 1976, 258 (en grec).

TEXT_PAGE_SHORT255
    TEXT_SEARCH_FORM
    TEXT_SEARCH_IN_BOOK
    TEXT_SEARCH_RESULTS
      TEXT_BOOK_LIST
        26. Angelopoulou - Brouscou, Contes Grecs

        mortes! On s'est dit: "Elle doit porter le malheur, celle-là, qu'elle aille donc se perdre, qu'elle disparaisse d'ici!" Plus loin, il y avait une autre maison, elle s'y est rendue. "Je ne reste pas chez vous", a dit la petite fille, sinon vos bêtes mourront", mais elle a fini par accepter leur offre. Le matin, à leur réveil, ils ont trouvé toutes les bêtes mortes! Après cela, plus personne ne voulait de la petite fille. Le troisième jour, une veuve eut pitié de l'enfant qui pleurait. Elle l'appelle. L'enfant ne voulait pas venir. Elle insiste, la petite fille finit par accepter son invitation; le lendemain toutes les bêtes de la veuve sont mortes, mais elle ne chasse pas l'enfant, elle la garde avec elle. Quelques jours plus tard elle lui dit: - "Je ferai cuire pour toi quelques gâteaux et des brioches, que tu apporteras à ta Moira (ton destin) dans ce panier. Tu iras loin du village, devant le grand château, tu attendras devant la porte en criant et en répétant: "Oh, sort des sorts, et le sort qui m'appartient! Oh, jour des jours et le jour qui m'appartient!" Les Moires te chasseront, mais toi tu insisteras; tu resteras là-bas, le temps qu'elles aient pris ton panier et qu'elles aient mis ta part de chance dedans".

        Le soir la petite fille se rend au château avec son petit panier. Elle se met devant la porte et crie à plusieurs reprises: -"Oh, sort des sorts et le sort qui m'appartient! Oh, jour des jours et le jour qui m'appartient! Oh, sort..." Mais le Moires, pour toute réponse, l'insultent. Le soir, elles en ont assez. Elles prennent les gâteaux de son panier et le lui rendent rempli de crottes. La petite fille retourne chez sa tante et lui dit: "Regardez-moi ça, ma tante, ce qu'elles m'ont mis là-dedans!" Le lendemain matin la veuve lui remplit une fois de plus son panier de gâteaux et l'envoie crier devant la porte des Moires. Cette fois encore elles lui rendent son panier rempli de crottes. La troisième fois Despini trouve la Moira qui filait la soie. Celle-ci prend les gâteaux et remplit le panier d'une poignée de soie. Despini rentre chez sa tante avec la soie; celle-ci lui conseille de la cacher.

        Un jour, il y eut un mariage. Sa tante lui donna de beaux habits et elles y allèrent. C'était alors la coutume d'attacher les couronnes avec un fil de soie; mais on ne pouvait en trouver. La tante dit: "Despini a quelques fils à la maison, qu'elle aille vous les chercher et vous la récompenserez." Elle s'en fut chercher la soie; on interrogea le marié: "Que doit-on lui donner?" Le marié leur dit: "Mettez la soie sur la balance et donnez-lui son poids en or." On met la soie d'un côté et l'or de l'autre. Et on met de l'or, on met: la soie pèse toujours plus lourd. On apporte une énorme balance et la soie pèse toujours plus lourd que l'or. Alors le marié tombe dans une grande réflexion; il monte aussitôt lui même sur la balance. Alors, le plateau où se trouvait la soie se soulève. Les deux côtés sont en équilibre. Le marié quitte la mariée et épouse Despini, qui devient ainsi sa femme. Un jour, alors qu'ils festoyaient, son père passe par là; il l'aperçoit à la fenêtre et s'arrête pour la regarder,